La chaire Management des Risques Énergétiques s’intéresse spécifiquement aux grands enjeux énergétiques de la planète.

La Chaire ERM a été créée en 2010 par PSB Paris School of Business afin de :

  • Apporter à nos partenaires une expertise pratique et immédiatement exploitable au regard de leurs ancrages et objectifs, et bénéficier de leurs propres expériences et réflexions.

  • Constituer un pôle de référence national en matière de risques énergétiques et de matières premières.

  • Démontrer qu’une grande école de commerce doit se consacrer, au-delà de sa vocation purement économique, gestionnaire et financière, aux grandes problématiques concernant les relations internationales et le développement durable.

  • Assumer une responsabilité pédagogique vis-à-vis des jeunes quant à l’évolution de l’économie liée à l’environnement et au développement durable.

Direction de la chaire
Frédéric ENCEL

Professor

Secrétaire de la Chaire

Stéphan SILVESTRE

Assistant Professor

Le Conseil Scientifique

Le Conseil Scientifique est composé de chercheurs, de consultants experts et de personnalités extérieures.

En 2015, le Conseil Scientifique est composé de :

  • Liliane Barakat, professeur HDR de géographie, directrice du département Développement durable à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth

  • Frédéric Benque, ingénieur X-Ensae, exassocié gérant Rothschild, chairman d’US Invest (San Francisco)

  • François Heisbourg, conseiller spécial à la Fondation pour la recherche stratégique et à l’International Institute of Strategic Studies de Londres, co-rédacteur du Livre blanc sur la Défense

  • Hugues Eudeline, Consultant en Géostratique

  • Pierre Servant, Colonel (CR), expert en risques-pays et consultant médias

  • Chalom Schirman, économiste, cofondateur du Shanghai International MBA

  • Antoine Sfeir, journaliste, essayiste, consultant, fondateur des Cahiers de l’Orient

  • Bruno Tertrais, maître de recherches à la Fondation pour la recherche stratégique, co-rédacteur du Livre blanc sur la Défense

  • François Thual, professeur au Collège interarmées de défense, essayiste, conseiller au Sénat pour les Affaires stratégiques

Les partenaires
  • FIDELITY est basé aux Etats-Unis, Fidelity Investments est parmi les sociétés de services financiers les plus diversifiées au monde.

 

  • VINCI TECHNOLOGIES fabrique et fournit une large gamme de matériel de laboratoire et une instrumentation spécifique sur le terrain pour l'industrie pétrolière et gazière.
Thèmes de recherche

La chaire Energy Risk Management s’intéresse spécifiquement aux grands enjeux énergétiques de la  planète au travers de trois grands axes : la géopolitique, la macroéconomie et la finance, les risques technologiques et environnementaux.

  • Les perspectives gazières en Afrique de l’Est

  • Les enjeux du gaz de schiste en France

  • La révolution énergétique en Chine

  • L’innovation dans l’énergie solaire en Inde

  • Les répercussions des fluctuations des prix du pétrole sur les carburants

  • La réforme de la fiscalité française sur les carburants

  • La stratégie russe en Europe

  • La criticité des minéraux énergétiques rares

  • La couverture des risques sur les marchés de l’énergie

  • La régulation des marchés électriques et gaziers européens

  • La sécurité d’approvisionnement énergétique (électricité et gaz)

  • Les nouveaux business models énergétiques

  • La finance carbone

  • L’étude des dynamiques concurrentielles et règles de marché

Formation et Enseignement

PSB Paris School of Business, dispense des cours de Management des risques énergétiques, adossé à la Chaire Management des Risques Énergétiques pilotée par Frédéric Encel et Stephan Silvestre.

 

Le développement des énergies renouvelables est aujourd’hui non seulement nécessaire, mais conduit surtout à une réduction des conflits géopolitiques potentiels liés à la baisse prévue des réserves en matières premières. L’objectif de ce cours porte donc sur les risques et menaces liées à la production, à l'exploitation et à l'approvisionnement des matières premières les plus sensibles, à commencer par celles énergétiques. Dans cet esprit, le Moyen-Orient, riche en hydrocarbures, fera l'objet d'une attention particulière. La dimension environnementale sera également abordée avec la promotion des énergies renouvelables ainsi que l’adoption de normes destinées à réduire l’intensité énergétique.