Marketing and Value Creation

Topics

Le programme de recherche s'appuie sur le développement des travaux académiques sur les thèmes majeurs du comportement du consommateur et du marketing.

Ces travaux questionnent la notion fondamentale de la création de valeur (Value Creation) du point de vue du comportement du consommateur (satisfaction des besoins matériels et immatériels, évolution des modes de consommation...) et de la pratique managériale (responsabilité sociétale, performance commerciale, avantage différentiel et concurrentiel, développement de nouveaux produits...). Ils s'inscrivent dans une optique transversale intégrant les dimensions du comportement du consommateur et du digital marketing.

Responsable du département
Karim ERRAJAA

Assistant Professor

Comportement du consommateur

La recherche sur le thème du comportement du consommateur est devenue progressivement un enjeu et domaine de réflexion essentiels dans la discipline du marketing. Les travaux  initiés dans ce champ ont toujours eu pour vocation de contribuer à une meilleure compréhension des spécificités et de la complexité du comportement du consommateur et du système  de consommation. Ils ont abouti à des avancées conceptuelles et empiriques significatives (méthodologie, développement des pratiques managériales…). Le programme de recherche du  département Marketing and Value Creation se situe dans cette dynamique. Les membres, chacun avec des optiques différenciées (objets d’étude, méthodologies…), produisent des recherches (articles publiés dans des revues scientifiques, communications de recherche, chapitres d’ouvrages, ouvrages…) sur des thèmes variés visant à enrichir les connaissances théoriques existantes et comprendre l’évolution des pratiques managériales en marketing.

Le programme de recherche du département s’articule autour d’une multitude de sujets de recherche explorés par le biais de méthodologies variées (approche qualitative «entretiens individuels, Focus Group, ethnographie, sémiotique, netnographie…» et approche quantitative) :

  • Comportement de consommation des seniors.
  • Comportements de consommation des personnes vulnérables.
  • Saillance de mortalité et processus du vieillissement et leurs influences sur le comportement d’achat des seniors.
  • Comportements socialement responsables et sensibilité éthique des consommateurs à l’égard des stratégies de responsabilité sociétaledes entreprises.
  • Résistance des consommateurs à l’égard des pratiques marketing.
  • Comportements de consommation ostentatoires et le rôle des marques de luxe dans cette perspective.
  • Modalités et conséquences des expériences de consommation vécues dans les lieux de vente.
  • Réactions des consommateurs aux stratégies de communication des marques.
  • Analyse du discours des marques (sémiotique et sémantique).

Digital Marketing

La recherche sur le thème du Digital Marketing vise à développer des connaissances théoriques et opérationnelles sur des problématiques relatives à la dimension digitale dans une perspective marketing. En témoignent la quantité importante des travaux pluridisciplinaires produits et les avancées scientifiques qui en découlent. Les questionnements sous-tendant ce champ concernent par exemple les conséquences de la profusion des nouvelles technologies sur les réactions des usages (praticiens et consommateurs), le rôle des réseaux sociaux dans le développement de la relation «consommateur-entreprise»… C’est dans ce cadre que s’inscrit le programme de recherche des membres du département Marketing and Value  Creation visant à produire des recherches (chapitres d’ouvrage, ouvrages, articles scientifiques, communications de recherche). Plusieurs problématiques sont ainsi étudiées sous des angles méthodologiques variés (approche qualitative «entretiens individuels, Focus Group, netnographie…» et approche quantitative) :

  • Modalités et conséquences de l’interaction entre consommateurs et marques sur les réseaux sociaux.
  • Rôle des réseaux sociaux dans la co-création des offres par les consommateurs et entreprises.
  • Usages des réseaux sociaux par les consommateurs.
  • Usages des technologies dans la sphère privée professionnelle et commerciale dans une optique de construction identitaire et de sociabilité.