L'exploitation des données offre potentiellement une très forte valeur ajoutée pour les entreprises (notamment dans l'amélioration de leur performance et de leur compétitivité) mais cette plus-value ne peut être extraite sans des compétences techniques et managériales qui requièrent des formations spécifiques à cet effet.

 

En s’articulant autour de trois thématiques : Digital, Data et Design, la chaire D³ offre un positionnement unique pour accompagner les entreprises dans l’utilisation efficace des canaux digitaux en complément des canaux traditionnels.

Equipe

Vincent DUTOT

Associate Professor

Charles PEREZ

Associate Professor

Positionnement et enjeux

Les entreprises sont confrontées aujourd’hui à un double enjeu face à leurs consommateurs : la multitude de réseaux pour les rejoindre et la multitude de supports sur lesquels collecter de l’information. Quels supports privilégier ? Comment mesurer la réussite de nos actions ainsi que la perception des consommateurs ? En s’articulant autour de deux thématiques et deux niveaux d’analyse, la chaire offre un positionnement unique pour accompagner les entreprises dans l’utilisation des canaux digitaux en complément des canaux traditionnels.

  • Niveau stratégique : comment assurer la mise en place réussie d’une stratégie multicanale pour une organisation ?
    • Éléments de réponses : par l’alignement stratégique, gouvernance, adaptation organisationnelle, gestion du changement, storytelling
  • Niveau opérationnel : Comment mesurer la qualité des actions menées sur l’ensemble des supports grâce aux données récupérées ?
    • Éléments de réponses : indicateurs de performance, social CRM, e-réputation.
Le Conseil Scientifique

Le Conseil Scientifique est composé de chercheurs, de consultants experts et de personnalités extérieures.

 

En 2015, le Conseil Scientifique est composé de :

  • François Bergeron, Professeur TELUQ.

  • Davis Canat, Research Connector at Ouishare.

  • Frédérique Pain, Directrice Recherche Design et Innovation à Strate School of Design.

  • Ioana Ocnarescu, Enseignante à Strate.

  • Steeve H. Barr, Professor in Techonology Commercialization, Organizational Behavior and Leadership at University of South Caroline.

  • Katarzyna Wegrzyn-Wolska, Scientific Director of ESIGETEL.

Thématiques de recherche

Digital

Tout le monde parle du digital. Pour autant, peu d’entreprises peuvent aujourd’hui quantifier les effets directs du digital. De nombreuses études se sont pourtant intéressées à l’impact des technologies sur la performance des entreprises, à la nécessité de l’alignement stratégique entre des besoins organisationnels et les moyens technologiques à mettre en place (Venkatraman, 1989).

L’influence des technologies sur les stratégies des entreprises peut se matérialiser plus concrètement par l’étude du comportement du consommateur, le choix du canal de communication digitale pour échanger, la co-construction des produits, l’e-réputation ou encore par la proposition de nouvelles mesures de performance des actions.

Des thématiques comme le multicanal, cross-canal apparaissent et encore une fois, les entreprises cherchent à appréhender ces concepts. Par stratégie multicanale, nous entendons par exemple le phénomène d’utilisation simultanée ou alternée des différents canaux de contact pour la commercialisation des produits et / ou la relation client. Le multicanal permet de s’adapter aux volontés et comportements des clients et de développer le revenu moyen par client.

Au sein de la chaire, les membres, mais également les cursus proposés, permettent de répondre à ces interrogations pour les entreprises. Du point de vue formation, la Chaire D3, c’est :

  • Un Master en Digital Business : formation aux métiers du digital de près de 60 étudiants, intégration en tant que responsable digital, consultant TI, community manager ou chargé de projet Web
  • Un électif en digital : mises en situation réelle pour 70 étudiants issus de disciplines autres que le digital souhaitant élargir leur champ de connaissances en digital.

Data

Le Big Data n’est pas la seule tendance qui aura un impact significatif dans le fonctionnement des organisations. La maîtrise des données recouvre des problématiques allant de la collecte des données et leur stockage à leur analyse, à travers des applications réelles venant du monde économique ou du monde de la recherche. L’exploitation de ces masses de données hétérogènes nécessite des techniques de collecte, d’analyse mélangeant modélisation mathématique, informatique et techniques de visualisation.

Pour redonner du sens à l’ère des données, il faut trouver de nouvelles façons de dire le réel. La datavisualisation est l’étude, la science de représenter des données de façon visuelle. La présentation sous une forme illustrée rend les données plus lisibles et compréhensibles. L’expérience utilisateur est au centre de la démarche de la datavisualisation. Ludique, interactive, rapide, cette expérience se rapproche de celles des jeux vidéo avec un spectre très large d’applications. La data-visualisation n’est pas une mode, mais une véritable compétence à forte valeur ajoutée. Loin d’être monobénéficiaire, elle est, au contraire, au service de la communauté regroupant l’auteur et son audience.

Le niveau de complexité du monde qui nous entoure est tel que nous ne pouvons pas nous contenter des représentations graphiques traditionnelles. De plus, la plupart des acteurs (employés, cadres ou dirigeants d’entreprise, professeurs et journalistes) n’ayant jamais été formés aux bonnes pratiques, restent constamment exposés au mieux à des mauvais choix, au pire à des représentations graphiques mensongères ou trop peu intelligibles. Nous voulons associer data scientist et designer afin d’aider à mieux représenter un monde qui se complexifie.

Dans une ère où les données jouent un rôle crucial et constituent un patrimoine de très forte valeur, il devient nécessaire pour un gestionnaire de maîtriser les problématiques de protection des données tant au niveau technique que managérial.

Du point de vue formation, en lien avec l’axe digital, nous avons :

  • Le MSC Data Management propose un programme original qui repose sur son interdisciplinarité centrée autour de la gestion des données.
  • L’électif Data Science sensibilise les étudiants aux problématiques de gestion des données sous un angle pluridisplinaire

Design

TOUS les processus de l’entreprise sont concernés par la nécessité d’une approche créative habitée par le design. Il s’agit de métamorphoser les pensées, les pratiques, les managements de toutes les fonctions exécutives de l’entreprise, en les habitant par l’esprit du design appliqué au digital et aux données. Si hier la bataille se gagnait sur les coûts, elle se jouera demain essentiellement sur l’intelligence du produit, du service et de l’expérience, et donc sur sa simplicité, sa qualité, sa justesse et sa beauté.

DESIGN : nous ne nous référons pas ici qu’à la discipline, à la pratique, mais au design comme système de pensée globale, et systémique le designer vient à la fois joindre et accomplir les projets de l’ingénieur et du Marketeur, en renversant les points de vue, et en les mettant au service de la qualité des vies des personnes.