Publication

Coup de tabac sur les relations israélo-turques

Frédéric ENCEL

Que se passe-t-il entre ces partenaires stratégiques que sont la Turquie et Israël ? À quoi la récente réorientation turque est-elle due ? Il y a encore dix ans, alors qu'Ankara menaçait la Syrie d'une intervention militaire pour l'inciter à extrader le chef rebelle kurde Abdullah Öçalan, les armées turque et israélienne multipliaient les manoeuvres aéronavales communes. Voilà quatre années seulement, quand Israël (et, bientôt, le Conseil de sécurité de l'ONU) fustigeait l'Iran pour son processus de nucléarisation potentiellement militaire, la Turquie entretenait encore une relation cordiale avec son partenaire hébreu et recevait chaleureusement sa ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni... Fondamentalement, ces dernières années, la diplomatie israélienne vis-à-vis d'Ankara n'a guère varié ; le changement provient donc essentiellement du camp turc dont la stratégie semble offrir un visage nouveau.De fait, jamais depuis la fin des années 1980 les discours à l'attention du gouvernement de Jérusalem ne s'étaient autant radicalisés, alors que le partenariat existe depuis 1996. Les Turcs ont beau prétexter des > (1) (lors de la guerre Israël/Hamas de décembre 2008-janvier 2009) et évoquer une

Publication type: 
Scientific Article
Date de parution: 
01/2010
Support: 
Politique internationale