Publication

L'océan indien est-il chinois?

François LAFARGUE

La République populaire de Chine (RPC) et l'Inde sont devenues depuis le début du XXIe siècle des acteurs économiques de premier plan en Afrique, intéressés par les gisements de matières premières et d'hydrocarbure et soucieux de nouer avec l'Afrique un fructueux partenariat politique leur assurant une plus forte influence au sein de la communauté internationale. En dépit des discours d'apaisement et de l'amélioration de leurs relations bilatérales (symbolisée par la visite de Hu Jintao en Inde en novembre 2006), Pékin et New Delhi se livrent sur le continent noir et l'océan indien à une véritable lutte d'influence. L'île Maurice est notamment aujourd'hui le théâtre d'une sourde rivalité entre la Chine et l'Inde. Si la présence de l'Inde est traditionnelle pour des raisons historiques et culturelles, l'intérêt de la Chine pour une île dont le sous-sol ne recèle aucune matière première peut sembler surprennate et laisser perplexe. L'attention qyue porte la RPC à l'île Maurice s'explique principalmeent par sa position géographique, au coeur des principales routes maritimes mondiales. L'île Maurice comme les Seychelles sont des archipels de premier plan pour le contrôle de l'océan Indien, l'une des priorités de la stratégie maritime de Pékin.

Publication type: 
Scientific Article
Date de parution: 
01/2008
Support: 
Monde Chinois